À propos du DR. Xavier Girerd

Le Docteur Xavier Girerd est cardiologue et professeur de thérapeutique à la faculté Pierre et Marie Curie à l’Université Paris VI. Il est responsable de l’unité de prévention des maladies cardiovasculaires dans le pôle cœur et métabolisme du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière à l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris qui est reconnue comme Hypertension Excellence Center par l’European Society of Hypertension.

Actuellement Président de la Fondation pour la Recherche sur l’Hypertension (FRHTA), il a été Président de la Société Française d’Hypertension Artérielle (SFHTA). Il est membre titulaire de la Société Française de Cardiologie et Fellow de l’European Society of Cardiology (FESC) et de l’European Society of Hypertension (FESH).

Il est signataire de plus de 250 articles scientifiques dans des revues médicales internationales et son expertise dans le domaine de l’hypertension artérielle est reconnue en France et à l’international.



Carrière académique
Ancien interne des Hôpitaux de Paris
Research fellow de la Harvard Medical School, Boston, USA
Professeur de médecine, classe exceptionnelle, Sorbonne Université, Paris


Activité de recherche

Membre de l’unité UMR_1166 de l’INSERM, Paris

Membre de l’Institut Hospitalier Universitaire ICAN, Paris

 

Le thème principal de la recherche clinique actuellement menée est l'hypertension artérielle avec l'étude de son épidémiologie en France, son retentissement sur le système vasculaire, ses traitements par les méthodes pharmacologique et instrumentales non conventionnelles.

 

Au cours des 5 dernières années des études épidémiologiques ont été organisées pour décrire et suivre les évolutions de la population des hypertendus traités en France métropolitaine. Les travaux récents ont porté sur l’évaluation de la micro circulation de la rétine par l’utilisation d’une méthode nouvelle et non invasive basée sur l’optique adaptative.

La participation comme investigateur principal dans plusieurs essais multicentriques nationaux et internationaux a été assurée dans le cadre d'études évaluant des méthodes thérapeutiques innovantes pour le suivi des hypertendus (Etude SPARTE) et le traitement des HTA résistantes (dénervation rénale Etude DENER-HTN, stimulation du baro-reflexe carotidien Etude ESTIM-HTN).

Évaluation de l’observance des traitements

 

Au cours du suivi des maladies chroniques traitées, l’évaluation de l’observance des patients aux traitements pharmacologiques prescrits devrait être réalisée au cours de chaque consultation. Il est toutefois difficile d’évaluer l’observance en pratique courante et les médecins surestiment habituellement l’observance de leurs patients s’ils n’utilisent pas des moyens spécifiques.

La méthode de référence pour évaluer l’observance est l’usage d’un pilulier électronique qui permet d’horodater l’ouverture d’un pilulier, cet appareillage n’est toutefois utilisable que si la prescription ne comporte qu’un nombre limité de prise quotidienne de médicaments et reste réservé à des protocoles de recherche. Récemment, il a été mis au point des méthodes de dosage en particulier des médicaments antihypertenseurs dans les urines qui a permis de dépister une mauvaise observance chez les patients ayant une hypertension résistante aux traitements.  Toutefois, l’accès à ces méthodes de dosage par spectrométrie de masse reste très limité à quelques laboratoires hospitaliers.

Pour dépister l’inobservance en pratique quotidienne, la méthode la plus utilisée par les professionnels de santé est l’usage de questionnaires spécifiques standardisés. Le Questionnaire de Girerd a été mis au point et validé en 2001. Il pose 6 questions qui explorent les déterminants essentiels de l’observance à un traitement chronique.  La modalité de réponse aux questions étant de type question fermée à choix binaire, il est calculé simplement un score en faisant la somme des réponses répondues « oui ».  
La validation du questionnaire de Girerd permet d’estimer une « bonne observance » et une « mauvaise observance » à un traitement dans les 15 jours qui précèdent la réalisation du questionnaire. 

Évaluation d’une consommation excessive de sel


Le questionnaire mis au point propose une méthode qualitative permettant de classifier les sujets avant ou sans consommation excessive de sel. Il a été validé et publié en 2015 et comporte 6 questions qui sont utilisables en auto-questionnaire avec réponse quantitative.
Les questions  portent sur la fréquence de consommation du pain, du fromage, de la charcuterie, d’aliments transformés riches en sel caché, et d’ajout de bouillons cubes.
La validation du test « Exces en sel» a été réalisée sur une population de sujets hypertendus suivis dans un centre hospitalier universitaire et ayant une résidence principale en Ile- de-France.
Un résultat « négatif» au test permet d’exclure une consommation excessive de sel avec une probabilité de 0,92. Un résultat « positif» au test permet d’affirmer avec une probabilité de 0,75 une consommation excessive de sel. Ces pourcentages ne sont valables que pour une population dont la prévalence de consommation excessive de sel est de 19%. Une limitation dans l’usage du test doit être appliquée si les habitudes culinaires du sujet sont très différentes de celles de la population sur laquelle la validation a été réalisée.
Le questionnaire « exces en sel » a été initialement utilisé dans des populations de patients traités pour une hypertension artérielle en France. Le questionnaire « exces en sel » a été secondairement utilisé dans des populations de sujets qui consultent un médecin généraliste et dans des populations sans pathologie et participant à une campagne de dépistage du risque de maladie cardiovasculaire.

1 rue du 19 Janvier, 92380 Garches
04 avenue Rodin, 75116 Paris
01 47 95 51 93
questionnairedegirerd@gmail.com
www.questionnaire-de-girerd.com